Moins de pouvoir aux politiques, plus de parole aux citoyens